DOMAINE PRIORITAIRE

Approche d'ingénierie

Objectif
Identifier les approches d’ingénierie adoptées par différents acteurs dans différents contextes et par rapport à différents groupes cibles en vue de mettre en évidence ce qui caractérise ce processus au Benin et d’apprendre des expériences étrangères.

Contexte et justification
Le Bénin dispose d’une capacité d’ingénierie de formation fragmentée et peu harmonieuse qui ne peut fournir, en l’état actuel, une capacité solide pour l’analyse des contextes et pour la formulation de nouveaux programmes de formation pertinent et en relation avec les besoins des individus et des entreprises. De même, le Bénin ne dispose pas à l’heure actuelle de capacité institutionnelle et d’outils standardisés d’aide aux acteurs concernés en charge de l’ingénierie de formation.

Résultats attendus

Les capacités pour le développement d’une ingénierie de formation de qualité (réactive, efficiente et adaptée aux différents besoins du Bénin) sont renforcées sous mandat du comité de concertation

  1. Les concepts, pratiques, méthodologiques, outils nationaux et internationaux d’ingénierie de formation sont recensés et partagés entre acteurs
  2. Un guide national guide national « normatif » (concepts, méthodologie, outils, responsabilisation) et inclusif (répondant aux différents contextes) à la mise en place et au suivi-évaluation de l'efficacité interne et externe de systèmes de formation pertinents (en adéquation avec les besoins du marché du travail et des individus) est élaboré
  3.  L’appui à l'élaboration de un à deux dispositifs de développement des compétences à raison d'un par secteur dans le BTP, le Tourisme et l’agro-alimentaire est réalisé.

Les indicateurs de performances

  1. Un répertoire des pratiques nationales et internationales et des outils nationaux d’ingénierie est disponible.
  2. Un guide national pour la mise en œuvre d’une ingénierie de formation adaptée est disponible.
  3. Trois programmes de formation dans des métiers pertinents de BTP, Tourisme d’hôtellerie/restauration et d’agro-alimentaire sont disponibles.
  4. Une expertise nationale dans le domaine de l’élaboration de programmes de formation normalisés est constituée et disponible.
  5. Nombre minimum par Ministère (en charge des formations) de personnes formées en ingénierie de formation avant mise en place des dispositifs est égal à 3